mercredi 29 octobre 2008

Visitor Q (Bizita Q) : Un ami qui vous veut du bien

mercredi 29 octobre 2008

Visitor Q (2001) film réalisé par Takashi Miike met en scène l’histoire d’une famille japonaise actuelle. Une famille japonaise, ayant certes un certain problème de comportement, mais une famille japonaise tout de même. Alors on espère sincèrement que l’ensemble des familles qui composent le Japon n’a pas : un père qui couche avec sa fille aînée moyennant finance, en rêvant de réaliser un documentaire sur sa propre vie. Vous l’aurez compris : la fille se prostitue et tient son père comme client. Dans un même temps : le fils maltraite sa mère et se fait maltraiter à l’école. Et la mère se prostitue - également - pour s’acheter de la drogue ; une famille japonaise des temps moderne, quoi.

Takashi Miike, vieux baroudeur du cinéma nippon s’attaque là à du lourd. Tous les thèmes y sont abordés, ou presque. Tel un nihiliste qui n’a rien à perdre, il nous montre l’inceste, la prostitution, la scatophilie en plus de la nécrophilie, sans oublier la violence juvénile et j’en passe… Oeuvre perverse filmée en caméra numérique où chaque partie du film est séparé par un écran noir où une question à l’intention du spectateur y est inscrite : « Avez-vous déjà couché avec votre père ? ». Et là, vous vous dîtes : « Ah, sacré Takashi, va. Fidèle à lui-même. »

Visitor Q est dérangeant, c’est indéniable. Le projet de départ était tout de même de réaliser un film sur l’amour : l’amour à la sauce Miike fait froid dans le dos. Œuvre ovni qui véhicule divers messages comme l’importance d’une mère au foyer pour la bonne harmonie de celui-ci (très conservateur en soit) ou encore de l’identité sexuelle.

Visitor Q est un film hallucinant et perturbant, où l’on tape, se fait taper, baise (les vivants comme les morts), crie, mange, s’auto stimule les tétons (pour en faire dégouliner du lait), c’est la grande bringue familiale immorale à la Miike. Film à ne pas manquer (âme sensible, s’abstenir… tout de même).

Et le visiteur me demanderez-vous ? Et bien, Q va et vient au milieu de cette famille pour finalement s’en aller…

I.D.

1 commentaires:

Carth a dit…

J'ai bien aimé le plan final, genre retour à la "naissance", comme pour repartir sur de bonnes bases. Vu il y a longtemps, à mon retour en France je me le regarderai sûrement de nouveau.

Enregistrer un commentaire

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Design Blog, Make Online Money