jeudi 29 janvier 2009

Millennium Mambo (Qianxi manbo) : Sensuel Millénaire

jeudi 29 janvier 2009

Le premier film du nouveau millénaire de Hou Hsiao-hsien, Millenium Mambo (2001) met en lumière Vicky, une jeune taïwanaise qui vit avec Hao-Hao son petit ami. Ce dernier est un DJ sans travail, jaloux maladif et parfois violent. Vicky partage son temps entre lui et Jack, son patron qu’elle affectionne. Jack est un malfrat qui possède une boîte de nuit où Vicky est une accompagnatrice. Elle vit dans un univers d’alcool, de drogue, d’amour et de désespoir.

HHH étale un talent peu commun avec Millenium Mambo. Il y décrit et se fait échos du désespoir d’une jeunesse esseulée en laissant sa caméra se mouvoir de façon lente quand elle n’est pas fixe, témoin d’un mal être générationnel. Que dire des images de Hou Hsiao-hsien, si ce n’est qu’elles sont emprunt d’une beauté sensuelle. Une sensualité portée par un jeu dépouillé et naturel de Shu Qi. Il faut voir cette dernière sous les traits de Vicky marcher dans un tunnel suivit par la caméra de HHH en travelling avant dont une musique envoûtante s’invite. Superbe.

Millenium Mambo se sont des couleurs chaudes, une ambiance rythmée par une musique techno minimaliste, des personnages perdus dans les méandres de la vie sans vrai but si ce n’est de vivre au jour le jour, soir après soir. Une vie routinière entre appartement et boîte de nuit jusqu’à l’échappée de Vicky au Japon, loin d’un contexte désespéré, mais un contexte qu’elle retrouvera à son retour comme un fardeau.

Hou Hsiao-hsien développe une esthétique impressionnante de beauté dans une œuvre avare en dialogue. Ce manque traduit un malaise omniprésent chez des personnages emportés par une mélancolie ambiante. Chaque plan participe à une œuvre hypnotique, flottante comme un rêve doux et amer. Une œuvre qui met en éveille notre sensibilité et devant laquelle on ressent un émerveillement face à une beauté cinématographique rare.

D'autres articles sur l'œuvre de Hou Hsiao-hsien :
Three times | Les Fleurs de Shanghai | Un temps pour vivre, un temps pour mourir
I.D.

1 commentaires:

Carth a dit…

"Il faut voir cette dernière sous les traits de Vicky marcher dans un tunnel suivit par la caméra de HHH en travelling avant dont une musique envoûtante s’invite. Superbe."

L'une des plus belles introductions que j'ai pu voir dans un film. Tellement dingue à l'époque du visionnage, j'avais ripé cette séquence du dvd et l'avais publiée sur youtube sur mon feux espace dédié au cinéma asiatique et à la jpop. Superbe? Non, ADMIRABLE séquence!

Enregistrer un commentaire

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Design Blog, Make Online Money