mardi 7 juillet 2009

Sell Out ! de Yeo Joon Han [Festival Paris Cinéma]

mardi 7 juillet 2009

Attention OVNI. Le cinéaste malaisien Yeo Joon Han réalise comme premier film, un film déjanté tragi-comique. $E11.OU7 ! (2008) est une œuvre cinématographique non identifiée qui fustige la société de consommation via les médias ainsi que les firmes multinationales. Une satire sociale fourre tout qui pointe du doigt les dérives de nos sociétés avec un sens aigu de l’originalité.

Á Kuala Lumpur, Eric Tan est un ingénieur pour le compte de Fony Electronics, puissante entreprise aux multiples activités. Bien que brillant, il est incompris par une hiérarchie qui ne recherche que le profit. Au sein de la même entreprise, Rafflesia Pong est une présentatrice de télé qui anime une émission d’art où l’audimat est en chute libre. Cette dernière va faire preuve d’altruisme et d’ambition pour conserver son métier…

Yeo Joon Han n’y va pas par quatre chemins avec ce Sell Out ! et prend un malin plaisir à passer au crible la télé-réalité, le monde du travail en général mais aussi le cinéma d’auteur dont il se moque en imitant un réalisateur « type auteur ». Il y a également cette scène qui pastiche Wong Kar-wai, on sait dès lors que le cinéaste ne se prend pas au sérieux et fait preuve d’une grande autodérision. Certes le film du malaisien est quelque peu brouillon mais parvient à distraire sans non plus défrayer les chroniques.

Sell Out ! nous fait passer un bon moment avec des personnages haut en couleur mis en scène dans des gags de situations granguignolesque à l’image des jeux de mots distillés tout du long. Yeo Joon Han en plus d’être le réalisateur est le scénariste, c’est à lui qu’on doit également les scènes chantées qui participent au délire filmique lorsqu’il ne nous invite pas à un karaoké en direct. Si Sell Out ! n’est pas un grand film, on félicitera tout de même l’audace de son auteur à être resté lui-même pour réaliser le film qu’il souhaitait. Et si la mise en scène manque de style, elle s’adapte au contenu pour nous livrer un film drôle et novateur.

On espère tout de même que Yeo Joon Han ne mettra pas autant de temps à nous livrer un second long métrage qu’il a mis à réaliser Sell Out ! Il est d’ores et déjà un cinéaste à suivre.

I.D.

4 commentaires:

Carth a dit…

Je n'ai pas pu voir la fin hier, de peur de rater la séance de Hotaru. Il se passe quelque chose d'important après que le show de la nana se transforme en énorme spot publicitaire??

diana a dit…

Oui il se passe des choses importantes, mais je ne les divulguerai pas, ça gâcherait l'effet surprise ! En parlant d'Hotaru, as-tu pu assister à la séance ? Je suis venue pour Nanayo, et j'ai raflé la dernière place à 1heure de la projection... Il y a pas mal de choses que je ne saisie pas dans l'organisation du festival... ça fera sans doute l'objet d'un billet.

LeMoiMême a dit…

Je viens de voir Sell Out hier au Festival du film de Malaisie et de Singapour au Centre Pompidou, très très bonne surprise, rafraichissant et inattendu!

I.D. a dit…

N'est-ce pas ? ^^ Tu as bien fait de découvrir ce petit film qui passe bien. Il le mérite. J'avoue que cela tranche avec le reste du cinéma malaisien dit "d'auteur" qui est (était) à l'affiche de ce cycle. On pourrait le rapprocher d'Amir Muhammad et de ses deux doc' dans le registre satirique.
Film sympathique donc et dont je regrette le fait de ne pas être allé le revoir pour cette occasion.
Content que tu es apprécié LeMoiMême. As-tu vu d'autre film qui t'aurait marqué ?

Enregistrer un commentaire

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Design Blog, Make Online Money