lundi 9 novembre 2009

The Mountain in the front : Vie d’artiste [Festival Franco-Coréen]

lundi 9 novembre 2009

The Mountain in the front / La colline d’en face (2009) est un documentaire de Kim Jee-hyun qui met en scène l’artiste peintre, Jin-kyung. On suit l’installation de l’artiste dans la ville de Hongcheon après avoir perdu son atelier dans un incendie. Elle récupère des effets personnels brûlés et en réalise des balles de tissus tout en préparant sa prochaine exposition…

The Mountain in the front est le portrait d’une femme ; d’une femme-artiste à la fois touchant pour son rapport à nous montrer l’intime entre les interrogations, les doutes, les difficultés qu’elle rencontre mais aussi captivant pour y voir la création, l’art qui naît sous nos yeux. Un certain amateurisme (faussement amateur) dans la réalisation donne à l’ensemble le sentiment d’assister à la projection d’une vidéo de famille. Nous sommes dans l’ordre de l’intime. Ce rapport, défini un lien direct avec l’artiste, une complicité s’engage dès lors. Cette manière d’opérer apporte au contenu un témoignage tout particulier. On vit avec elle ses tracas, le rapport à l’art et son impact avec la population.

Ce documentaire de Kim Jee-hyun pourrait en débouter plus d’un. Tout d’abord une réalisation peu orthodoxe dans sa corrélation avec le sujet filmé. La vie d’une artiste peintre méconnue en France pourrait désintéresser d’autant plus que comme tout artiste (sans vouloir faire de généralité), Jin-kyung a une façon bien à elle de vivre sa vie. Pourtant, il en ressort une facilité d’observation, une communication par le regard qui instaure un climat propice à faire de The Mountain in the front, une œuvre singulière. Une œuvre dans laquelle on se laisse immerger le temps d’une rencontre fortuite, une rencontre éphémère, un lien lointain qui perdura comme si l’on visitait et abandonnait une connaissance qui se raconte.

The Mountain in the front est une jolie petite surprise qui touche par sa simplicité, son sujet traité et qui parvient à faire véhiculer une approche différente à l’art.

I.D.

4 commentaires:

David Tredler a dit…

Pour le moment les deux documentaires vus de la sélection officielle, celui là et "Portrait de famille", sont de bonnes surprises oui.
On n'était pas nombreux hier soir à être restés pour le doc... je vois qui vous êtes du coup toi et Diana (je crois). La prochaine séance où je vous vois, je me présenterai à vous^^

Xavier a dit…

Avec des collègues, on les a enfin repéré également! Il était temps ;) Faudrait qu'on se prenne un verre un de ces 4!

I.D. a dit…

Pas de soucis David, n'hésite pas. Il est vrai qu'avec Diana, on s'amusait à s'imaginer qui pouvait être qui dans la foule de personne présente à l'extérieur du cinoche et hier (Jour 6), on a eu la surprise de découvrir des personnes que l'on suit et lit depuis un moment. Du coup, je rebondis sur... Xavier ? Mais tu es Carth de Cinémasie ! :) Je n'avais pas fait le rapprochement entre ton pseudo et ta véritable identité, je suis à l'ouest !
Ok pour le pot, ça pourrait le faire...

David Tredler a dit…

A priori tout à l'heure je vais voir la séance de 19h (Punch Lady je crois ?). Peut-être s'y croisera-t-on !

Enregistrer un commentaire

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Design Blog, Make Online Money