samedi 10 juillet 2010

Pas de Festival Paris Cinéma au MK2 Bibliothèque, en grève aujourd'hui [Festival Paris Cinéma]

samedi 10 juillet 2010

[Mise à jour du 11 juillet 10h] L'activité du MK2 Bibliothèque a repris Samedi 10 juillet à 17h30. Toutes les séances ont été projetées hormis celle de Shrek.

10ème journée en berne pour le festival Paris Cinéma. Arrivés sur les coups de 16h sur le parvis du MK2 Bibliothèque pour profiter de la brocante (avant d’aller voir Machine Girl et Tandem), nous avons découvert banderoles et personnel en grève, revendiquant le plafonnement de leurs primes, la dégradation des conditions de travail et les baisses d’effectifs dues à la dématérialisation du billet et l’arrivé des technologies numériques.


> Le cinéma n’assurera donc aucune séance ce samedi 10 juillet.

A l’heure actuelle, aucune annonce n’a été faire sur le site officiel des cinémas MK2. Pour connaître les raisons de cette grève, je vous mets ci-dessous le document qui nous a été remis.

Les suites du Festival Paris Cinéma risque d’être compromise. Affaire à suivre. Je mettrai à jour l’article si de nouvelles informations viendraient à tomber. En attendant, plan B – Dimanche 11 juillet (hors MK2 Bibliothèque) pour ceux qui souhaiteraient poursuivre les projections du cinéma Japonais :

Cinémathèque Française :
- 17h : La forteresse cachée
- 20h : Kagemusha, l'ombre du guerrier

Cent quatre :
22h La mort en ligne

Mk2 Quai de seine :15h05 - Blood and Bones

















Diana

18 commentaires:

Martin a dit…

quelle bande de pignouf au MK2 .. prendre un festival partenaire en otage .. ParisCinema ira voir ailleurs l'année prochaine, beau moyen de pereniser leur situation s'il en est! Et quid du respect des spectateurs et invités?

Diana a dit…

Le personnel en a que faire du festival, ça a même été un atout pour sensibiliser un plus large public sur leur revendication. Par contre, la direction doit l'avoir bien mauvaise, surtout si comme tu l'évoques les organisateurs du festival remettent en cause leur partenariat... Mais j'en doute.

Julien a dit…

Pour Martin

Tu penses vraiment ce que tu dis ?
Je sais pas si tu es au courant, mais le festival paris cinéma ça dure 15 jours, les salariés s'en prennent plein la tronche toute l'année.

Penses tu seulement a leur situation ou simplement a ta déconvenue d'avoir raté une séance ? le monde devient bien triste.

Martin a dit…

>simplement a ta déconvenue d'avoir raté une séance ? le monde devient bien triste.

Je suis à 300 Km de l'événement et n'assiste donc à aucune séance du festival, donc aucun frustration de ce coté là. Je pense surtout à l'image du festival qui en prend un coup, ainsi qu'aux coups tirés dans les pattes des volontaires, staff payés aux lance-pierre, blogger se bougeant pour l'événement.

>Je sais pas si tu es au courant, mais le festival paris cinéma ça dure 15 jours, les salariés s'en prennent plein la tronche toute l'année.

Justement! Si vos revendications ne concernent pas ce festival .. est ce alors vraiment le moment de se manifester sur ces 10 petits jours (et non 15) où tout le monde a la tête dans le guidon? Est-ce le moment de prendre otage un festival et de foutre en l'air un boulot de 6 mois? Je ne dit pas qu'il faut passer en mode brassard-noir à la nippone mais il y a d'autres façon de faire passer un message ...

Anonyme a dit…

Ah Martin, quelle triste pensée regressiste et profondément individualiste.
D'autant plus que les salariés n'ont rien pris en otage. Ils n'ont pas bloqué les portes. C'est simplement que le personnel manquait à la direction pour ouvrir la salle, qu'apparemment ils ont choisi d'ouvrir seulement vers 17h30.
Et du quid du respect des employés qui ont un combat à mener ?

Anonyme a dit…

For Julien. As an international visiter to Paris (and I run a film festival) I found the strike action today quite selfish and deplorable. Quite clearly the strikers have no respect for anybody and the effect their actions have, not just the spectators but the guests who have come all the way here to present their films for their one and only screening to audiences who have now missed out because of these stupid actions. what fools they look like internationally. All these strikes have become a joke.

Xavier a dit…

...SSSSSssssssumimasen!!! ...SSSsssssuuuuu'i'a'sen!!

Pauline a dit…

Mais c'est vraiment ridicule et surtout irrespectueux pour le personnel ce que vous dites! Je suis une habituée et j'adore ce cinéma et surtout ses agents toujours souriant et au petit soin avec mon frère mal entendant! On pouvait aller au cinéma, j'y étais cet aprem, il y a juste eut Skrek d'annulé. Mon Dieu pauvre de vous...J'ai discuté avec les grévistes (qui n'étaient que des CDI) et franchement la restructuration du lieu est une honte! Comme toute les grandes boites plus ça marche plus les prix augmentent et plus il y a de restriction de personnel...13euro50 (plein tarif avec lunette) moi j'ai la carte mais je trouve cela trop chère quand mm pour les personnes sans réduction, on passe au numérique donc plus de projectionnistes, et les boutiques MK2 vont maintenant vendre des niches pour chien à 4000 euros, mais ou va la culture....

Diana a dit…

A Pauline
Il n'y avait rien d'irrespectueux dans ce que je disais. Je précisais simplement que leur revendication allait au delà même du festival - c'est certain - et que le choix de faire grève en cette période permettait de toucher en plus de spectateurs sur leurs conditions actuelles.

Après leur protestation je la comprends et je trouve normal qu'il la fasse entendre. Je n'ai jamais remis en cause le fond de leur rassemblement !

Et moi aussi j'adore ce cinéma.

Xavier a dit…

Pauline, tu as dû y aller soit trop tôt soit trop tard. Car à 15h les portes étaient fermées et j'insiste sur ce point. Fermées. Sinon, 13,50€ un film en 3D? Change de cinéma, tout simplement.

Martin a dit…

Cher Julien (ou anonyme), on va arrêtez le là débat si c'est pour se faire traiter de la sorte . ("Le numérique tue nos emploi" ... c'est du progressisme ?), qui est individualiste dans l'affaire?

"what fools they look like internationally"

Anonyme a dit…

Désolée, Pauline mais il n'y a pas eu que Shrek d'annulé! Il y avait aussi un film japonais inédit. Alors Sumimasen aussi.
Je réagis contre la désinformation mais je comprends bien les motifs de cette grève.
Je suis juste amère que la culture sorte une fois encore victime de considérations économiques qui nous dépassent.
Il me semble qu'il devient quand même urgent de réinventer la lutte sociale.

Gaelle a dit…

C'est ça aussi de trop se rapprocher des gros réseaux, on en devient esclave et le public ne serait pas à la merci des revendications légitimes du personnel des salles pourries de Mc2. Si le festival avait gardé le Studio des Ursulines, qui avait une des meilleures programmation du festival chaque année, pas du tout que pour les enfants comme son nom semblait l'indiquer. Et pas que eux! presque toutes les autres salles art et essai qui y étaient depuis le début on disparu, c'est presque que dans du complexe et des lieux culturels cette année. Et pas prendre les Ursulines sur l'année où c'est le Japon à l'honneur, quelle ***nerie!

Anonyme a dit…

Plus d'infos sur 1Kult ! http://www.1kult.com/2010/07/12/mk2-bibliotheque-en-greve/

Xavier a dit…

Je préfère mille fois être au mk2 Bibliothèque que dans la salle étriquée du studio des Ursulines, bien chiante pour s'y rendre également pour ceux qui ne sont pas de Paris.

I.D. a dit…

Sacré Martin ! ;) et Xavier du coup avec sa private joke de Deauville Asia.

Ah, c'était une grève qu'il y avait samedi ? J'ai cru que c'était un rassemblement tout à la gloire de Mk2 de la part d'employés, heureux d'y travailler. Non, je déconne. C'est pas drôle. Par contre, que les machines redémarrent à 17h30, c'est abusé. J'espère que les grévistes ont quelques savon bien dur emballé dans des serviettes pour faire la peau aux "casseurs de grève" en salle de pause.

Pauline, change de cinoche, mince les voleurs, c'est cher ! 13,50 ! Pour ce qui est du personnel c'est comme partout, y a des bons (très) souriant, sympatique, etc et des moins (très).

Après, je ne suis pas loin de partager l'avis de Gaëlle. Même si je peux te rejoindre Xavier sur la centralité des transports. Mais ce que Gaëlle souligne avec les problèmes des gros réseaux... bref on ne va pas trop stigmatiser non plus. Disons qu'il y a des avantages comme des inconvénients (ouh, la phrase toute faite).

Hé ! Plus d'info sur 1kult, c'est quoi cette publicité toute gratuite ?! On connait vos noms et adresses et on a une équipe (communément appelé triade) à notre disposition. Vous avez pas entendu causer de Monsieur Alexandre Lebrun ?

http://made-in-asie.blogspot.com/2007/11/alexandre-parrain-de-la-mafia-asiatique.html

http://made-in-asie.blogspot.com/2007/11/alexandre-lebrun-portrait-dun-chef-de_29.html

On (du moins je) partage le combat de l'ensemble des travailleurs lorsque c'est justifié, là il semblerait que ça le soit surtout si Mk2 veut refourguer un concept à deux balles. L'histoire des projectionniste aussi c'est abusé. Juste un petit truc : "la prime exceptionnel". Bon sur le principe, tu as un bon employeur, le mec sait féliciter ses gars et il donne un petit quelque chose. Apparemment ce n'est pas le cas de Mk2. OK. Mais. Ca fait parti du travail, non ? Enfin, y a des périodes où ça bosse plus, d'autre non. Du coup, lorsque vous bossez moins, on ne vous enlève pas de maille ? Avatar, très bien. Mais ça ne peut pas justifier une telle demande, enfin c'est juste moi qui est du mal à assimiler la revendication à cette "prime". J'ai bossé en grande distribution, en station service et même en restauration rapide, y avait des grosses périodes de boulot mais ça faisait parti du job, non ? Enfin, je suis peut-être bête. Mais un taf où tu bosses pas, c'est pas un taf (sauf chez les fonctionnaires, elle est facile celle-là, j'avoue). C'est sûr que ce n'est pas avec Jia Zhang-ke que la pénibilité vous allez (employés de cinéma) la connaître. Une demande que je ne comprends pas. Mais vous avez raison de l'exprimer, pourquoi pas. Qui ne tente rien n'a rien. Mais elle m'interpelle, c'est tout.

Après il serait peut-être tant de réfléchir à une autre façon de faire la grève. Je ne demande pas le service minimum "comme ça été le cas ici" (si les portes se sont ouvertes à 17h30), le brassard noir à la japonaise non plus, mais un truc qui donnerait dans l'éclat...

Anonyme a dit…

je connais les employés du mk2 et je sais de sources sure quand lorsque le mk2 a eu des records de benefices avec avatar, comme par hasard c est a ce moment la que les primes ont chutés. il faut savoir que ces gens sont payé au lance pierre ...alors que les benefices sont bien la.

quand aux gens qui critiquent les grevistes parce qu ils n ont pas pu aller voir un film, je pense que ca ne vaut meme pas la peine de s etendre la dessus(je realise des films donc pour moi cela a une importance enorme mais par rapport a la precarité de certains, le choix est vite fait.)

de plus si les employés ont fait greve ce jour la c est deja car oui le festival et la brocante leur permettaient de se faire mieux entendre, certains diront que c est de la prise d otage , moi je comprends qu a force de ne pas se faire ecouter le moins du monde ils n ont pas eu le choix mais c est aussi car ils se entendus avec les employés ugc pour faire la greve en meme temps.

I.D. a dit…

> lorsque le mk2 a eu des records de benefices avec avatar, comme par hasard c est a ce moment la que les primes ont chutés.

Sacrément abusé et déconné de la part de l'enseigne sur ce coup.

> il faut savoir que ces gens sont payé au lance pierre

Combien dans leur cas (moi-même) ? C'est malheureusement la société dans laquelle on vit. Bon, en même temps il ne s'agit pas d'être fataliste. Mais c'est sûr qu'on est nombreux et sans doute dans des boulots plus difficile physiquement et moralement aussi. Je ne suis pas là pour comparer, tous dans le même bateau.

Ici, les critiques qu'il y a pu avoir sur la grève n'est pas tant d'être contre (enfin d'après ce que j'ai pu lire) mais plus sur la manière.

> certains diront que c est de la prise d otage

Honte à celui qui qualifierait cette "grève" ou les grève en générale de "prise d'otage". On reste libre de nos mouvements. Ces "certains" qu'on peut souvent entendre dans les médias se plaindre lors de ces manifestations n'ont pas la valeur des mots. La prise d'otage ce sont les deux journaleux de France Télévision qui le sont en ce moment même, c'est une connaissance à moi qui a été retenu par un groupe armée en centre Afrique pendant 4 mois, ça c'est de la prise d'otage, pas la grève. Ca m'énerve un peu ces amalgames faciles, plutôt ces fautes de français. Mais on est d'accord. La déception de louper un film n'est en rien similaire à des individus qui se battent pour leur emploi et leurs conditions de travail.

Je pense qu'il y a pu avoir ici et là, une certaine forme de provocation vis à vis des faits de samedi dernier. Mais j'en reviens à mon commentaire d'avant. Je n'ai pas la solution mais l'on devrait adopter une nouvelle forme de grève, je ne parle pas de la séquestration qui était à la mode ces derniers temps quoique Nathanaël Karmitz enfermé au Limelight du Mk2 Bibli', ça me ferait bien triper. Tout ceci est de la déconne. Attention, je n'incite à rien. Je me protège de toute attaque à ce niveau-là mais ce serait marrant... bon après ça, je crois que les accréditations pour les festoches c'est terminé. Désolé Diana. ;)

Enregistrer un commentaire

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Design Blog, Make Online Money