dimanche 26 janvier 2014

The Way We Are : Tin Shui Way Day and Night

dimanche 26 janvier 2014

The Way We Are / Tian shui wei de Ri yu ye (2008) est de ces films sur les petits rien de la vie. Ann Hui On-Wah (co-scénariste) nous invite au sein d’une famille vivant dans un quartier pauvre. Elle nous y raconte alors leur quotidien. 

Dans le quartier de Tin Shui Way, Kwai vit seule avec son fils, Cheung Ka-On. Elle travaille dans un supermarché tandis que son fils, étudiant en vacances attend les résultats de ses examens. Kwai fait alors la connaissance d’une grand-mère, Leung Foon qui vit également seule et qui cherche un petit travail dans la grande surface. Les deux femmes vont alors nouer des liens. De son côté, Cheung Ka-On partage son temps entre l’ennui et les visites à l’hôpital où se trouve sa grand-mère. 

D’un aspect documentaire, The Way We Are est le refus d’une cinéaste de dépeindre un quartier sinistré de façon négatif et sensationnaliste. Elle représente, non sans une certaine habilité une vision qu’on pourrait qualifier d’optimiste. Dans le contexte connu, ce témoignage à tendance anthropologique pourrait surprendre. Il y narre les liens de solidarité qui peuvent exister au sein d’une famille mais également en société. Dès lors, on assiste à une chronique humaine d’une sensibilité singulière. En employant un mélange d’acteurs professionnels et amateurs, Ann Hui parle avec justesse de la solitude et des liens affectifs. Les prestations de ces acteurs apportent une touche crédible à l’ensemble. De par leur naturel, on casse toute fabrication cinématographique des sentiments. L’auteur offre donc une histoire authentique. Aussi, le récit banal et sans intrigue de The Way We Are se déroule à un rythme nonchalant mais spontané, dont la caméra numérique employée apporte une apparence plus « vraie » et plus crue.

The Way We Are est la part ozu-esque d’Ann Hui. La réalisatrice s’emploie à décrire la vie en société à Hong Kong mais surtout la famille hongkongaise. Il n’y a jamais de surenchère et de stylisation à outrance, juste un travail de cinéma captivant captant des instants de vie. Et rendant alors l’expérience agréable et enrichissante.
Ce long-métrage est à découvrir dans le DVD édité par Spectrum Films. Il est accompagné d’une interview audio de Ann Hui et de la bande annonce. 
I.D.

0 commentaires:

Publier un commentaire

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Design Blog, Make Online Money