lundi 17 octobre 2011

Invasion of Alien Bikini : Pour quelques gouttes…

lundi 17 octobre 2011

Avec un titre aussi vendeur, Oh Young-doo et son collectif Kino Mangosteen avaient de quoi interpeller le chaland friand d’aventures et de science-fiction. Invasion of Alien Bikini (2011) nous raconte donc l’histoire de Young-gun, un jeune homme affublé d’une fausse moustache qui lutte contre les incivilités dans sa ville. Lors de l’une de ses tournées, il sauve une jeune femme, Monica, des griffes de quatre hommes et se réfugie chez lui avec elle. Très vite, Young-gun découvre que Monica est un alien qui a besoin de sperme humain pour se reproduire…

Invasion of Alien Bikini est une sympathique comédie de science-fiction « noire », mais aussi louable que soit le film, il aurait mérité quelques petites coupes. En effet des longueurs commencent à poindre, et ce une vingtaine de minutes après le début. Pourtant, il n’est pas bien long du haut de ses 75 minutes. La question se pose alors : n’aurait-il pas mieux fallu en faire un court-métrage ? La matière scénaristique manque cruellement pour adopter un rythme soutenu, un rythme que requiert les films de cet acabit. Au-delà de cet inconvénient notable, il faut bien avouer qu’on s’amuse allégrement. Il n’est pas rare de rire des mésaventures de notre « héro moustachu » renforcé par les petites incartades du cinéaste. Ce dernier se permet à plusieurs reprises de couper sa trame pour y insuffler des scènes humoristiques du plus bel effet. De l’action avec des scènes de combat, de la romance, un érotisme pudique, de l’humour mais aussi de la folie, du glauque,… c’est tout cela à la fois Invasion of Alien Bikini. Un film avec des idées originales qui sait être intriguant et désinvolte.

A défaut d’être un grand film, Invasion of Alien Bikini a au moins le mérite de nous amuser. Un film de genre qui ne se prend pas au sérieux une seconde et ne s’alloue d’autre prétention que celle de nous divertir.

I.D.

3 commentaires:

David Tredler a dit…

On se poile bien quand même, et c'est l'essentiel avec un tel film =)

Sans Congo a dit…

Et il ne faut pas oublier les contraintes budgétaires !

I.D. a dit…

Tout à fait messieurs ! Je vous rejoins. On se poile sans oublier les contraintes budgétaires qui nous offrent par ailleurs des scènes de combat rondement menées. C'est fou ce qu'ils sont capable de faire avec 3 francs 6 sous.

Publier un commentaire

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Design Blog, Make Online Money